31
Jan

ESPACE MONTRÉAL VOL. 28 • # 4 I 201 9

Forte de ses récentes acquisitions d’immeubles de bureaux à Saint-Laurent, dans les quartiers intermediaires et Westmount, Groupe Quint a fait l’achat du Complexe Daniel-Johnson, l Laval. Les deux propriétés qui composent le complexe comprennent l’immeuble de bureaux du 2550 Daniel-Johnson et la propriété de bureaux et de détail à usage mixte du 2560 Daniel-Johnson. Groupe Quint est une force croissante dans le marché des bureaux de banlieue de Montréal, avec un portefeuille qui comprend maintenant 9 immeubles et plus de 750000 pieds carrés d’espace.

Depuis sa fondation il ya cinq ans, Groupe Quint a connu une croissance constante jalonnée d’acquisitions stratégiques dans les secteurs des bureaux, du détail et industriel à l’échelle du Québec et de l’Ontario. En plus de son porrefeuille de bureaux qui s’ étcoffe, l’ entreprise possède et gère 5 millions de pieds carrés de propriétés de detail et tout près de 2 millions de pieds carrés de propriétés industrielles.

Le fondateur et président de Groupe Quint, Ian Quint:

« Les deux immeubles de bureaux de Laval que nous avons achetés l’ automne dernier sont une excellence base sur laquelle nous pouvons bâtir. Les deux immeubles avaient besoin d’une gestion plus “interventionniste” pour leur faire retrouver leur lustre d’antan. Nous avons déjà créé une valeur énorme en obtenant des baux à long terme avec de nouveaux locataires et des locataires existants. Les propriétés sont de parfaits exemples de ce que nous cherchons dans le secteur des bureaux : des immeubles de qualité supérieure tràs bien situées avec un potentiel de hausse. Nous ne sommes pas des joueurs à faible rendement er visons toujours a ajouter de la valeur grâce à des occasions de location et de réaménagement. »Si les cinq premieres années d’existence de l’entreprise sont un indice, la prochaine décennie s’annonce prometteuse pour Groupe Quint.

Ian Quint : «Nous sommes toujours a l’affue de transactions qui ont du sens. Nous avons d’ailleurs presque décuplé la taille moyenne de nos transactions au cours des cinq dernières années. Je suis extrêmement heureux des centaines de nouvelles possibilités d’investissement que nous observons, et nous nous attendons à ajouter plus de 1,5 million de pieds carrés à notre portefeuille, en 2020. Je ne veux pas tenter de prédire où nous serons d’ici la fin de la prochaine décénnie.

IMG_0258